Vous êtes ici : Accueil » Comprendre le pari sportif avec handicap pour des gains boostés

Comprendre le pari sportif avec handicap pour des gains boostés et des paris assurés

Avec le pari 1N2 et le pari plus ou moins de 2,5 buts pour le foot, le pari sportif avec handicap est très prisé des parieurs. Ce pari consiste à ajouter ou retirer artificiellement un ou plusieurs buts ou points à un joueur ou une équipe et de créer de nouvelles cotes. Concrètement, c’est mettre un handicap à l’une des deux parties. Ce pari est représenté sur les bookmakers avec l’inscription [+1], [+2], [+25], [-1], [-5]… Sachez qu’il existe des multitudes de paris sportifs avec handicap sur chaque rencontre, qu’importe la discipline. Alors voyons comment ça marche pour bien comprendre le pari sportif avec handicap.

Information : des grosses cotes foot pour parier sur le handicap, il y en a sur Betclic (voir notre avis sur le bookmaker Betclic).


OBTENIR LE BONUS BETCLIC


pari handicap betclic
De nombreux paris handicap disponibles sur chaque match de foot sur Betclic.

Le pari sportif avec handicap existe sur la quasi-totalité des sports. Il est très présent au rugby et au basket. Pourquoi ? Parce que les écarts de points sont plus conséquents que dans d’autres sports, mais aussi parce que les cotes des scores finaux sont parfois trop basses pour les parier. Vous pouvez par exemple parier au rugby sur une victoire de Clermont [-32] (c’est-à-dire avec au moins 33 points d’avance à la fin du match) contre une équipe de bas de tableau. Mais le pari handicap existe aussi au handball, au tennis ou encore au volley-ball. Aucun sport n’échappe à la vague du pari handicap. Mais pourquoi est-il si populaire ? Le pari avec handicap est surtout attirant car il gonfle les cotes des favoris en misant sur une victoire plus large.

Le pari sportif handicap, comment ça marche ?

Un autre exemple de cotes handicap avec PokerStars Sports.

Voici un exemple pour bien comprendre le pari sportif avec handicap. Ainsi, vous aurez toutes les cartes en main pour parier en ligne. Une rencontre de foot oppose l’équipe A à l’équipe B. Les cotes 1N2 sont les suivantes : 1,40 – 5 – 7,20. A partir de ce pari 1N2, les bookmakers créent fictivement d’autres paris : les handicaps. Ajoutons alors un but en plus à l’équipe B, qui n’est pas favorite, quel sera le score final ? Là, les cotes handicap sont donc bien différentes : 1,85 – 3,30 – 2,50. En misant sur la cote de 1,85, l’équipe A devra alors gagner par au moins deux buts d’écart pour valider le pari puisqu’elle part avec un but de retard sur son adversaire.

Le pari sportif avec handicap permet donc d’avoir des gains plus conséquents en misant sur un écart plutôt qu’un score final précis. Mais attention : si le handicap n’est pas respecté, le pari est perdant.


VOIR LES COTES POKERSTARS


Pour assurer une mise ou prendre des risques !

Cependant, le pari handicap ne se résume pas seulement à ajouter un but ou des points à l’équipe outsider. Cela peut aussi marcher dans l’autre sens : avoir le handicap sur les favoris. Ainsi, en pariant sur eux, c’est comme pour la double chance, vous gagnez également s’il y a match nul. Bien sûr, la cote finale est plus basse avec le handicap qu’avec le pari 1N2.

Astuce : si vous pariez sur le N tout en ayant le handicap [+1], il faudra que l’équipe désavantagée s’impose avec exactement un but d’écart (1-0, 2-1, 3-2…).

En résumé, le pari handicap offre deux possibilités. D’un côté, assurer sa mise en pariant sur la double chance ou grâce à un matelas de points d’avance. De l’autre, prendre encore plus de risques en misant malgré un avantage offert à l’adversaire. Des gains presque assurés, ou des gains bien plus conséquents. Quel pari sportif avec handicap sera le vôtre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.